• Acteurs du Grand Paris

Métier : Directeurs Grand Paris, des experts en intelligence économique, par Jacques Paquier

Métier : Directeurs Grand Paris, des experts en intelligence économique, par Jacques Paquier, rédacteur en chef du Journal du Grand Paris


Les directeurs Grand Paris des grandes entreprises de la place partagent leur temps entre des missions de veille, de prospective, de représentation, de réseau et d'influence. En interne, leur rôle va de l'évangélisation à la réponse aux appels d'offres. Tous sont animés par l'enthousiasme né de la participation à un projet historique, dont l'amélioration de la vie des habitants constitue l'objectif ultime.


Le quotidien des "directeurs Grand Paris" n'a rien d'une sinécure. En résumé, la journée de ces professionnels aguerris débute par la presse professionnelle. Elle se partage ensuite entre l'interne et l'externe. A l'extérieur, l'agenda de ces développeurs mixe participation à des conférences, des rencontres diverses (Club, associations professionnelles), rendez-vous avec des décideurs publics et privés, contribution à des groupes de travail thématiques. En interne, il s'agit bien d'informer, d'expliquer mais aussi, dans bien des cas, de participer à la rédaction des réponses aux consultations et autres appels d'offres. "Le Grand Paris n'existait pas en tant que tel chez JC Decaux il y a quatre ou cinq ans" raconte Thierry Courrault, directeur régional. "J'ai convaincu mon patron de créer cette direction en partant d'une idée simple : nous allons grandir avec le Grand Paris". Chez ce spécialiste de publicité urbaine, Thierry Courrault suit ainsi les dossiers de A jusqu'à Z. Autrement dit, de la naissance d'un projet à la remise de l'offre. Chaque entreprise est, en l'occurrence, structurée différemment. Chez ABB, par exemple, Philippe Palluel ne participe pas à la constitution des offres. Comme l'ensemble de ses pairs, le directeur Grand Paris de l'équipementier électrique passe néanmoins ses journées à agir pour que son entreprise les emporte.


Des métiers en pleine réinvention


Être directeur Grand Paris, pour ces "poissons-pilotes", consiste à la fois à suivre, comprendre et expliquer une construction institutionnelle complexe et contrariée, mais aussi à aider sa structure à se positionner dans des métiers en pleine réinvention. A l'image des appels à projets urbains innovants (APUI), les Réinventer Paris et autres Inventons la Métropole du Grand Paris, la tendance est à des réponses groupées aux concours. "Il s'agit donc, pour nous, de comprendre qui drive le business de la fabrique de la ville" résume Philippe Palluel. Répondre à des consultations ne suffit pas. Il faut en amont s'être attaché le concours de partenaires à même de permettre ces réponses globales.


Ces ambassadeurs du Grand Paris sont des influenceurs en interne, comme en externe. "Nous jouons à fond la carte des réseaux", reconnaît Pierre-Yves Dulac. Le directeur régional Ile-de-France d'Engie se qualifie lui-même de lobbyiste. "Mon rôle est d'ouvrir des portes et de veiller à ce qu'elles ne se referment pas derrière moi" résume-t-il. Pierre-Yves Dulac utilise, en l'occurrence, un tissu relationnel constitué tout au long d'une carrière déjà longue, d'exploitant notamment. "Nous essayons de comprendre les besoins des collectivités dès leur origine, pour être en capacité d'y répondre au mieux", poursuit-il. Dans un monde mouvant. Les métiers de l'énergie, tout comme ceux de la fabrique de la ville ou de la mobilité se transforment à vive allure. Il faut suivre. "Il y a quelques années encore, si vous parliez de coworking, de coliving ou d'agriculture urbaine à vos collègues, ils se bidonnaient" souligne Matthieu Baille, directeur Grand Paris chez Suez.


En rang serrés au MIPIM


Désormais, chez Suez, on se rend en rangs serrés au Mipim, en particulier sous la tente Grand Paris, et pas seulement pour prendre le soleil cannois. "Lorsque j'ai appris à mes dirigeants les centaines de milliers de tonnes de déblais qu'allait générer le Grand Paris Express, ils ont été stupéfaits, se souvient Matthieu Baille. Nous avons rapidement compris que les marchés de terre de la Société du Grand Paris ne seraient pas directs mais passeraient par les entreprises de BTP". Le directeur Grand Paris chez Suez raconte également comment l'expérience Grand Paris a permis à Suez de se positionner avec succès sur les marchés du Grand Moscou.


Chaque directeur Grand Paris interrogé exprime par ailleurs le sentiment de participer à l'amélioration de la vie des habitants. "Pour tous, partout, la délégation régionale du groupe La Poste que je pilote, a l'ambition de simplifier la vie des Grands Parisiens" indique François Laborde, délégué régional de la Poste. "Nous sommes lauréat de plusieurs appels à projets urbains innovants et avons, entre autres, inventé un concept de conciergerie digitale et physique nommée Place des Services, désormais déployé nationalement, précise François Laborde. Ce dernier cite également Fluow, opérateur de Véligo, dont La Poste est partenaire.


Prendre le pouls des acteurs institutionnels


Les directeurs Grand Paris sont appelés en outre à participer aux travaux de prospective menés dans le cadre du projet. Nathalie Lemaitre a ainsi participé au cours des dernières années, pour RTE dont elle était responsable Grand Paris, à de multiples réunions avec les collectivités visant à partager et à mutualiser les informations. Il s'agit, par exemple, de mobiliser des experts de l'opérateur pour aider la Métropole à prévoir l'évolution de sa consommation d'électricité. Ou encore de partager, avec l'Atelier parisien d'urbanisme, ses informations sur la programmation des grands chantiers franciliens, pour rationaliser le calendrier des interventions

"Nous organisons régulièrement, avec des partenaires engagés qui construisent le mode de demain, des visites de sites, tels que des sites de traitement de déchets ou de production de gaz vert", déclare Véronique Bel, directrice territoriale GRDF Ile-de-France. "Nous contribuons également à des ateliers de co-construction sur la mobilité propre, la sobriété énergétique, l'utilisation des données de consommation et, bien entendu, le développement du gaz vert". "Grâce au Grand Paris", le groupe EDF accompagne le territoire francilien dans sa transformation en proposant des solutions innovantes, performantes et bas carbone qui favorisent une meilleure qualité de vie pour les citoyens", souligne François-Marie Didier, directeur développement territorial chez EDF. "L'intérêt de mon travail, c'est la rencontre avec tous ces acteurs qui sont de nouveaux métiers pour le groupe EDF", poursuit-il.


S'imprégner du territoire


"Être directeur Grand Paris, c'est s'imprégner de l'ensemble du territoire, prendre le pouls de ses acteurs institutionnels tout en restant au plus près des aspirations des habitants"  résume Elias-Antoine Chebak (Nexity). "Chez Rexel, notre intérêt est de faire découvrir les services qu'apportent la technologie, notamment la gestion intelligente du bâtiment, grâce à la digitalisation, pour améliorer la qualité de vie des occupants, tout en prenant en compte l'impact environnemental et sociétal" explique Mohssine El Jaffali, responsable projet Grand Paris chez Rexel France. "Ce partage d'expériences permet de faire profiter pleinement des innovations technologiques, d'avoir des appels d'offres plus simples à travailler et de limiter, en amont, l'empreinte carbone du bâtiment. Ces technologies sont essentielles pour développer une grande métropole parisienne. Tout le groupe Rexel est mobilisé pour participer à cette grande aventure".

163 vues

Acteurs du Grand Paris

Le Club

À la une

Les partenaires

  • LinkedIn - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc

Qui sommes-nous ?

Premier réseau public-privé sur le Grand Paris, le Club est un lieu d’échanges et de coopération des institutions, collectivités et entreprises engagées dans la réalisation du projet.

Contact

T: 06 88 28 31 63

E: leclub@acteursgrandparis.fr