• Acteurs du Grand Paris

Le Grand Paris est pour VINCI Immobilier un formidable laboratoire pour inventer la ville de demain



Rémi Vial-Collet, Directeur Général Adjoint de l’Immobilier Résidentiel et des Régions, Directeur Régional Île-de-France, VINCI Immobilier.


À l’image d’Universeine, opération emblématique, Rémi Vial-Collet revient sur la dynamique du Grand Paris et son importance pour VINCI Immobilier. À l’heure post-Covid, ce projet est un précieux ressort pour relancer l’activité et questionner l’immobilier de demain.


Quel est le cœur de métier de VINCI Immobilier ?

VINCI Immobilier a pour ambition de rendre la ville de demain possible. Aujourd’hui, cela résonne tout particulièrement et nous « oblige » à accompagner les grandes mutations que la crise accélère. C’est vrai des usages en intégrant les nouvelles façons d’habiter, de travailler et de se déplacer, de l’attractivité des territoires en créant des quartiers équilibrés où chacun a sa place et est bien logé et, bien sûr, en s’engageant pleinement dans la transition environnementale. Cette ambition, VINCI Immobilier la réalise en s’appuyant sur ses trois grands métiers que sont la promotion, l’exploitation et les services.


Dans ce contexte, quelles solutions mettez-vous en œuvre ?

L’innovation est la seule réponse possible pour concevoir les logements de demain – modulables et dotés d’espaces extérieurs – et repenser notre façon d’accompagner les collectivités. Des collectivités qui veulent à la fois lutter contre l’artificialisation des sols et la densification. Comment innovons-nous ? Nous commençons par l’essentiel : la satisfaction des clients en tendant vers le zéro réserve à la livraison. C’est tout l’engagement de l’offre VINCI Immobilier 4You, une première en France. Nous créons des services comme Student Factory, un concept de résidence étudiants 100 % digitale ou avec BIKUBE, notre nouvelle offre de coliving. L’innovation est aussi programmatique avec des produits mixtes où l’on refait la ville sur la ville comme le projet O’Cœur à Bagnolet, réalisé dans le cadre d’une opération de renouvellement urbain avec des logements, une résidence Student Factory, un hôtel et des commerces.

Dans ces grands projets, nous nous efforçons de donner vie à la ville du quart d’heure, cette ville à taille humaine, expression d’une nouvelle urbanité et contrepied à l’étalement urbain. Car l’innovation est aussi environnementale en concevant des bâtiments bas carbone et en intensifiant le recyclage urbain.


Justement, quels sont vos engagements environnementaux ?

Ils s’inscrivent dans la trajectoire du Groupe VINCI qui s’est engagé à réduire de 40 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, à développer l’économie circulaire et le réemploi pour économiser les ressources et à préserver les milieux naturels. Deux exemples l’illustrent. À Saint-Denis, Universeine est un laboratoire de solutions durables avec le réemploi des matériaux, la réversibilité des bâtiments ou la création d’un corridor écologique depuis la Seine pour reconstituer des écosystèmes. À Suresnes, nous allons créer 8 000 m2 d’espaces verts dont 3 500 m2 de pleine terre sur l’ancien site de Philips que nous allons réhabiliter en favorisant la biodiversité, en réduisant la densité et les impacts du chantier, et en conservant la structure du bâti existant.


Quelle est votre participation au sein du Grand Paris ?

Le Grand Paris est un booster d’innovations et de projets. Nous y réalisons des résidences gérées avec OVELIA, Student Factory et BIKUBE, qui connaissent une croissance soutenue et qui participent à l’équilibre des quartiers. Nous menons des opérations de renouvellement urbain comme à Taverny, Nanterreet Viry-Châtillon, trois sites industriels que nous dépolluons et aménageons. Nos actions les plus visibles concernent les grands projets d’aménagement dont Universeine est le plus emblématique par sa taille, sa réversibilité anticipée, son ambition environnementale et sa destination avec le Village des athlètes. VINCI Immobilier est aussi impliqué dans l’aménagement des gares où il conçoit des quartiers entiers comme à Bagnolet, Asnières-Sur-Seine ou Drancy. Sources de fierté, ces projets préfigurent la ville de demain. Une ville équilibrée, attractive et durable à laquelle nous aspirons tous, élus, promoteurs et, surtout, usagers.