• Acteurs du Grand Paris

Interview de Nicolas Prunières



Créée par Anne et Nicolas Prunières, PANAME repense le transport TP dans le cadre de la construction du Grand Paris. Pour relever le défi, ils misent sur un équilibre entre 60 ans d’expérience et de modernité, en injectant innovations techniques, digitales et environnementales dans un secteur traditionnel.


Quel est l’ADN de Paname TP ?


Nous voulons être un loueur de productivité pour nos clients, majors du BTP. Notre priorité est donc le service rendu que nous voulons performant en y apportant tout ce que la modernité permet en termes de traçabilité, d’efficience et de réduction de l’empreinte carbone du transport. Cela en utilisant à plein les innovations numériques. Nous avons ainsi développé, par exemple, une application qui permet une parfaite traçabilité de nos camions, une optimisation de nos itinéraires, une communication fluide avec nos chauffeurs et de la réactivité pour nos clients. L’application nous permet également une dématérialisation complète et instantanée des bons journaliers et bordereaux de suivi de déchets. Les conducteurs de travaux peuvent ainsi avoir une visualisation immédiate et numérique des flux : un véritable gain de temps.


Quelles sont les spécificités de votre offre ?


Nous disposons d’une flotte atypique de 100 moteurs avec des chauffeurs recrutés dans toute la France. Nous croyons fermement que le Grand Paris est un accélérateur et un catalyseur d’opportunités pour tous les Français. Notre baseline en dit long sur cette conviction : c’est la France toute entière qui est en train de construire sa capitale. Nous avons dans nos équipes des chauffeurs locaux, des quartiers que traversent le Grand Paris, mais aussi des chauffeurs de nos régions, en déplacement à la semaine. Nous disposons de chauffeurs expérimentés et des jeunes à qui nous avons fait passer les permis. C’est un projet sociétal fort que nous intégrons pleinement dans notre réalité opérationnelle.

Il y a aussi le défi de la technologie, que nous relevons grâce aux partenariats noués avec Renault Trucks ou Michelin, pour lesquels nous sommes un laboratoire d’innovation. Notre flotte gasoil est équipée des dernières innovations Michelin et nos moteurs respectent l’exigeante norme Euro 6. Nous avons déployé par ailleurs, en lien direct avec nos clients, une flotte de véhicules au gaz pour les besoins des chantiers et des restrictions de circulation dans Paris intra-muros. Pour ces besoins particuliers, nous avons conçu, avec les constructeurs, des véhicules aux configurations spécifiques pour répondre précisément aux exigences de nos clients et de leurs donneurs d’ordre. Mais le vrai défi du Grand Paris dans notre secteur est de mener à bien tous les chantiers en ayant l’empreinte la plus faible possible sur notre environnement direct, et notamment en termes de nuisances pour les riverains.


C’est pour cela que nous portons une attention particulière à la propreté des chantiers et de nos routes avec des rotations régulières de nos balayeuses haute pression. C’est aussi pour agir concrètement sur notre environnement que nous avons développé une offre de dépose et de collecte de déchets du bâtiment pour répondre aux obligations nécessaires et grandissantes de tri sur chantier et apporter une solution complète et concrète aux entreprises du BTP.


Pour conclure, quel regard portez-vous sur le Grand Paris ?

Le Grand Paris est une chance.