• Acteurs du Grand Paris

Faisons vivre l’identité du Grand Paris


Le Grand Paris recouvre une grande richesse mais reste mal connu. Apprivoisons-le et promouvons-le dans sa diversité pour donner envie d’y vivre et d’y travailler.


Par Lionel Grotto, directeur général de Choose Paris Region


Notre métropole est un concentré de réalités multiples. Pour les uns, elle représente la culture à la française, l’art de vivre, la gastronomie, le luxe, la tour Eiffel. Certains y voient un centre de pouvoir, le concentré de l’histoire de France, Paris versus la province. Pour le monde des affaires, Paris c’est l’Île-de-France, c’est une ?? voire la première région en Europe pour la taille de l’économie, avec un tissu d’entreprises, de laboratoires, d’écoles, de travailleurs extrêmement riche et diversifié, de l’industrie, des services et d’importantes fonctions logistiques. Pour d’autres enfin, l’Île-de-France, ce sont les parcs naturels régionaux, les balades en forêt, le calme des bords de Marne, de la Seine ou de l’Oise. Cette diversité est un atout.


Mais c’est aussi une faiblesse car beaucoup n’ont qu’une partie du tableau dans leur mapping mental et voient donc l’Île-de-France avec un déséquilibre. Le manque d’identité forte porte d’ailleurs également le risque de prêter le flanc aux stéréotypes et aux caricatures : Paris, l’hypercentre riche, cosmopolite et attractif, entouré de banlieues, inquiétantes et anxiogènes, comme lorsqu’elles font malgré elles la une de Fox News comme « no go zones ».


Notre région a besoin de se réconcilier avec elle-même, avec ses multiples visages et s’assumer comme « tout cela à la fois ». Se rappeler son passé pour mieux se projeter dans l’avenir. Paris s’élargit, devient le Grand Paris, ce qui ouvre de nouveaux horizons. Bien vivre et travailler à Paris (au sens large) va bientôt recouvrir de nouvelles réalités. Réalités qui ne sont pas encore intégrées par les investisseurs si l’on compare les prix immobiliers à Paris et autour d’Orly, qui sera pourtant bientôt à 7 stations de métro d’Olympiades.


C’est donc bien le moment pour chacun de nous de penser différemment notre métropole, de nous intéresser aux activités culturelles hors de la ville centre, de redécouvrir et nous réapproprier cet espace, et de diffuser autour de nous cette nouvelle image, dans nos cercles de proches, d’amis, de relations personnelles et professionnelles. Les métropoles sont la clé de la résolution des défis climatiques, environnementaux, sociaux, alimentaires qui sont devant nous. L’Île-de-France peut être aux avant-postes de ces transformations et donner à ses habitants un cadre de vie et de travail à la fois attractif, stimulant et reposant. Portons chacun cette vision et faisons-la vivre largement.